Menu Fermer

Mur bahut : Définition et avantages

mur bahut

Depuis considéré et utilisé comme un élément d’œuvre, le mur bahut provient du moyen-âge. Nombreux sont les noms qui lui sont attribués à savoir le mur bas, mur de clôture ou encore muret. Il sert par exemple pour la séparation de deux espaces. Ses avantages sont multiples, mais son installation requiert de la connaissance et de la rigueur dans le respect des règles. Découvrons-le à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un mur bahut ?

Chez les maçons, il désigne l’aspect convexe que présente les pierres disposé au niveau supérieur d’un mur. Le terme « bahut » servait pour les coffres dotés de couvercle recourbé. C’est de façon analogique que le mot a pu servir pour parler de l’assise bombée qui vient en dernière position dans la construction d’un mur à hauteur basse.

Le mur bahut s’utilise aussi fréquemment pour faire paraître de façon claire une délimitation d’espace public/privé. C’est ainsi que les spécificités le concernant ont été introduites au sein des livrets de recommandations des hôtels de ville. Ou encore dans l’ordonnance du PLU (plan local d’urbanisme) afin d’instaurer une certaine harmonie au niveau des clôtures qui donnent sur les lieux publics et pour garder l’alignement.

Une autre de ses particularités réside dans le fait qu’il possède une faible hauteur ne dépassant généralement pas un mètre.

Qu’est-ce qui rentre dans la construction d’un muret ?

Pour construire le mur bahut, les pierres sont les matériaux de base utilisés. Néanmoins, la possibilité est donnée de se servir de parpaing ou de béton pour confectionner le bas de la clôture.

Ensuite, le mur bas pourra être rehaussé grâce à des clôtures ou grillages en PVC, en aluminium ou en bois, des grilles formées de barreaux en fer. Aussi, pour plus d’esthétique et une sécurité élevée, une haie végétale pourra s’ajouter derrière la construction comme cela avait été notifié plus haut.

Pour ce qui concerne les critères de choix des matériaux du mur bahut, tout se fera non seulement en fonction des normes urbaines, mais aussi en tenant compte du style de maison, du coût alloué, etc. Ainsi, avant de se lancer dans les démarches, il est conseillé de prendre les renseignements nécessaires en s’adressant à la mairie de la commune. Cela parce que pour la mise en place de ce genre de clôture, il est possible que la loi ait déjà prévu ce qu’il faut choisir (peinture et matériau).

Quel est le rôle du PLU (plan local d’urbanisme) dans l’installation du mur bahut ?

En réalité, c’est au sein des règlements du PLU ou dans les livrets communaux de recommandation que l’on retrouve les critériums de mise en place de ce genre de construction à base de pierre.

Ainsi, si le mur bas doit donner sur une voie à caractère public, sa hauteur, sa peinture, les matériaux entrant dans sa construction, et autres sont régis par la commune. De façon générale, la taille maximale requise se situe entre 0,50 et 0,80 mètres. Ainsi, elle ne dépasse jamais le 1/3 de la hauteur normale prévue pour la clôture.

Si en voulant construire le mur bahut, il n’existe aucune norme régissant son élaboration dans une commune, il faudrait pour sa hauteur (en limite terrienne) prendre en compte celle prescrite à l’intérieur du Code civil.

La réglementation demande à ce que l’on prenne une autorisation (déclaration préalable de travaux) au niveau de la mairie de sa commune pour la construction du mur bas. Si elle est prise, l’autorité publique installe un panneau d’indication typique de travaux à la devanture de la maison. Ce qui informe le voisinage et l’ensemble des personnes sur l’exercice à réaliser.

Pourquoi installer un tel mur ?

Le mur bahut qu’il soit en béton, en pierre ou en parpaing, offre divers avantages à savoir :

  • Séparer une maison d’une voie publique ou deux propriétés contiguës ;
  • Comme une clôture, elle sert pour indiquer la limite existante entre la rue et un terrain ainsi qu’entre la propriété voisine et celle d’un autre propriétaire.

Intérêt d’un mur bahut en pierre

Il est idéal pour assurer la fonction d’un mur porteur. Ce qui se trouve être le cas au moment où il sert comme objet de séparation entre une montée et une terrasse. C’est également la même chose lorsqu’il fait office de garde-corps pour une terrasse. Ce sont des situations où son impact est faible.

Son importance en tant que mur porteur se manifeste plus au niveau des cloîtres. Parce qu’à ce niveau, il sert de support pour les arcades. Une raison pour laquelle il doit avoir une largeur dépassant 1 mètre.

Intérêt du mur bahut en tant qu’élément de soutènement pour une terrasse

Il est un mur de soutènement qui favorise la délimitation d’une terrasse tout prenant sur lui la pression que peut exercer la terre. Il est souvent utilisé comme soutien pour les pentes (inclinaison de terrain) légères.

Pour information, si l’on désire avoir un excellent soutènement, il faut que cela se fasse en présence d’un sol stable et la mise en place des fondations s’avère utile.

Pour finir, mise à part les dispositions communales ou celles du PUL auxquelles il faut veiller, le propriétaire terrien mitoyen à son mot à dire dans la mise en place du mur bahut. Ainsi, la loi lui permet de contester cette clôture si toutes les conditions ne sont pas réunies. Généralement, il s’agit du fait que la hauteur de la construction ne doit en aucun cas empêcher la vue du voisinage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *